Login

Recherche

    
Rechercher dans cette rubrique

Recherche étendue

Contact

Simon Birrer

Schweizerische Vogelwarte Sempach

Station ornithologique suisse
Responsable du département "conservation des oiseaux"
CH - 6204 Sempach

Tél. +41 462 97 38 (Lu, Me-Ve)

Article(s)

Auteur(s): Station ornithologique suisse
Rédaction: WSL, Suisse
Commentaires: Cet article a reçu 0 commentaires
Évaluation: A mes favoris Aperçu avant impression 58.6758.6758.6758.6758.67 (21)

Oiseaux indigènes forestiers: Le geai des chênes (Garrulus glandarius)

Plus que tous les autres corvidés, le geai des chênes est un oiseau forestier. Pendant la période de reproduction, il affectionne les forêts claires avec un sous-bois dense. En automne, cet omnivore enterre des provisions de glands qui lui permettront de passer la mauvaise saison. Les glands oubliés germeront au printemps suivant.

Der Eichelhäher (Garrulus glandarius)
Photo: Philippe Emery

Habitat
Nidification en forêt; préférence pour les forêts feuillues et mixtes, avec des fourrés et une structure variée, prédilection pour les chênaies et les chênaies mixtes. Aussi forêts pures de résineux, avec des peuplements denses, toutefois uniquement à proximité de clairières, de tranchées et en lisière. Niche également dans les paysages semi-ouverts. En dehors de la nidification, s'observe souvent en terrain ouvert, mais ne s'éloigne jamais d'une bonne couverture. Se rencontre aussi dans les parcs et jardins des agglomérations.

Exigences en surface
Rarement plus de 2 couples / 10 ha.

Nourriture
Omnivore, mais principalement végétarien. Graines et fruits, surtout glands (d'où son nom), noisettes et faînes. En outre, céréales (maïs), baies, fruits de la forêt, fruits de verger, cerises. Aussi insectes et autres invertébrés, oeufs et oisillons. Cache des réserves entre les racines, dans les feuilles ou dans le sol. Retrouve la plus grande partie de la nourriture enfouie en hiver et au printemps, même sous une couche de neige.

Répartition en Suisse
Niche dans presque toutes les zones forestières jusqu'à 1400 m, localement aussi plus haut. La densité diminue avec l'altitude.

Verbreitung des Eichelhähers

Principales caractéristiques: Plumage lie de vin à beige; couvertures alaires marquées de bleu et noir; plumes de la tête rayées noir-blanc; croupion blanc, luisant en vol; queue noire; pas de différences entre les sexes; cri rauque et perçant.

Taille et poids: 34 cm, 140–190 g

Espèces semblables: Aucune

Nidification: Arbres

Ponte: 1 ponte de 3–6 oeufs

Incubation: 16 jours

Séjour au nid: 20 jours

Comportement migrateur: Migrateur partiel

Population en Suisse: 50'000–70'000 couples

Tendance: Effectifs stables, voire en légère augmentation

Liste rouge suisse: Non menacé

Liens externes

Poursuivez votre lecture sur waldwissen.net