Article(s)

Auteur(s): Station ornithologique suisse
Rédaction: WSL, Suisse
Commentaires: Cet article a reçu 0 commentaires
Évaluation: A mes favoris Aperçu avant impression 76.076.076.076.076.0 (18)

Portraits d'oiseaux indigènes forestiers

La forêt constitue l'habitat de 58 des 195 espèces d'oiseaux nicheurs de Suisse. Les portraits ci-dessous vous présentent quelques-uns d'entre eux.

Oiseaux indigènes forestiers: Le Pigeon colombin (Columba oenas) Oiseaux indigènes forestiers: Le Pigeon colombin (Columba oenas)

Les pigeons colombins sont des oiseaux plutôt craintifs. Ils cachés en forêt et mènent une vie peu spectaculaire. Ils nichent dans des arbres creux, avec une préférence marquée pour les anciens nichoirs de pic noir.

10.07.2012
44.044.044.044.044.0 (31)
Oiseaux indigènes forestiers: La Chouette de Tengmalm (Aegolius funereus) Oiseaux indigènes forestiers: La Chouette de Tengmalm (Aegolius funereus)

Guère plus grosse qu'un merle, la Chouette de Tengmalm est tributaire de la présence d'anciens nichoirs de pic noir ou de nichoirs artificiels. Elle se nourrit essentiellement de campagnols et de mulots.

10.07.2012
47.3347.3347.3347.3347.33 (48)
Oiseaux indigènes forestiers: Le Casse-noix moucheté (Nucifraga caryocatactes) Oiseaux indigènes forestiers: Le Casse-noix moucheté (Nucifraga caryocatactes)

Le Casse-noix moucheté est un oiseau forestier par excellence. Il vit dans les forêts de résineux, dont il consomme les graines, avec une préférence pour les pignons.

10.07.2012
55.6755.6755.6755.6755.67 (61)
Oiseaux indigènes forestiers: L'Engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus) Oiseaux indigènes forestiers: L'Engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus)

Appelé parfois crapaud volant ou tète-chèvre, l'Engoulevent d'Europe a inspiré autrefois de nombreuses croyances. Selon une légende ancienne, il se rendait dans les étables pour téter au pis des chèvres et des vaches.

10.07.2012
63.3363.3363.3363.3363.33 (40)
Oiseaux indigènes forestiers: L'Accenteur mouchet (Prunella modularis) Oiseaux indigènes forestiers: L'Accenteur mouchet (Prunella modularis)

De tous les oiseaux chanteurs indigènes, l’accenteur mouchet est le plus secret – son chant et son comportement discrets, son plumage sobre le font passer presque inaperçu. Il apprécie les bouquets denses de perchis ou les arbres nains à la limite forestière.

10.07.2012
37.3337.3337.3337.3337.33 (33)
Oiseaux indigènes forestiers: La Tourterelle des bois (Streptopelia turtur) Oiseaux indigènes forestiers: La Tourterelle des bois (Streptopelia turtur)

La Tourterelle des bois doit son nom au "tourr-tourr" régulier de son chant. Son nom latin, Streptopelia turtur, ressemble lui aussi à un roucoulement. En Suisse, elle occupe les régions les plus chaudes.

10.07.2012
54.3354.3354.3354.3354.33 (30)
Oiseaux indigènes forestiers: Le Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) Oiseaux indigènes forestiers: Le Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca)

Lorsque les gobemouches noirs reviennent en avril et mai de leurs quartiers d'hiver, leurs sites de nidification sont souvent déjà occupés par des mésanges. Il arrive alors parfois que les gobemouches construisent un nouveau nid par-dessus celui des mésanges après les avoir évincées.

10.07.2012
52.052.052.052.052.0 (34)
Oiseaux indigènes forestiers: Le Pouillot fitis (Phylloscopus trochilus) Oiseaux indigènes forestiers: Le Pouillot fitis (Phylloscopus trochilus)

Le Pouillot fitis est un excellent migrateur, qui hiberne au sud du Sahara. Nos latitudes sont à la limite méridionale de son aire de reproduction, c'est pourquoi on ne le rencontre qu'au nord des Alpes. Son aire de répartition se concentre dans les paysages nordiques de forêts et d'arbustes.

10.07.2012
49.049.049.049.049.0 (32)
Oiseaux indigènes forestiers: Le Pic vert (Picus viridis) Oiseaux indigènes forestiers: Le Pic vert (Picus viridis)

Le pic vert cherche essentiellement sa nourriture au sol. On peut observer son vol ondulant caractéristique au ras du sol et en terrain découvert dans les parcs, les jardins, les bosquets et les allées, ainsi qu'aux lisières forestières.

10.07.2012
54.6754.6754.6754.6754.67 (33)
Oiseaux indigènes forestiers: Le Venturon montagnard (Serinus citrinella) Oiseaux indigènes forestiers: Le Venturon montagnard (Serinus citrinella)

Le Venturon montagnard fréquente de préférence les forêts montagnardes claires, surtout à la limite forestière et à proximité de pâturages boisés. On le rencontre donc principalement entre 1200 et 1800 m d'altitude. Son plumage vert-jaune le fait ressembler au Tarin des aulnes, auquel il est apparenté.

10.07.2012
30.6730.6730.6730.6730.67 (24)
Oiseaux indigènes forestiers: Le Pouillot de Bonelli (Phylloscopus bonelli) Oiseaux indigènes forestiers: Le Pouillot de Bonelli (Phylloscopus bonelli)

Le Pouillot de Bonelli aime les pentes sèches, exposées au sud, ainsi que les crêtes buissonneuses ou couvertes de peuplements clairs. En Suisse, il est à la limite nord de son aire de nidification, qui couvre principalement le pourtour méditerranéen.

10.07.2012
50.6750.6750.6750.6750.67 (23)
Oiseaux indigènes forestiers: Le Pic mar (Dendrocopos medius) Oiseaux indigènes forestiers: Le Pic mar (Dendrocopos medius)

Le Pic mar occupe de préférence les vieux peuplements feuillus et les forêts alluviales avec une forte proportion de vieux chênes. Il est de ce fait considéré comme un spécialiste. Sous nos contrées il colonise principalement les anciens taillis sous futaie.

10.07.2012
53.3353.3353.3353.3353.33 (40)
Oiseaux indigènes forestiers: Le Pic épeichette (Dendrocopos minor) Oiseaux indigènes forestiers: Le Pic épeichette (Dendrocopos minor)

Par comparaison avec ses cousins plus grands et plus bruyants, le Pic épeichette est un oiseau discret. De la taille d'un étourneau, il est le plus petit pic d'Europe. Il apprécie en particulier les peupliers, les saules et d'autres feuillus, ce qui explique qu'il niche dans les forêts alluviales, en lisière de zones humides ou dans des parcs.

10.07.2012
66.6766.6766.6766.6766.67 (28)
Oiseaux indigènes forestiers: La Mésange boréale (Parus montanus) Oiseaux indigènes forestiers: La Mésange boréale (Parus montanus)

La mésange boréale est principalement dans les forêts de montagne. Sur le Plateau suisse, on la rencontre presque uniquement dans les forêts alluviales. On distingue deux sous-espèces: la mésange alpestre et la mésange des saules.

21.06.2012
50.6750.6750.6750.6750.67 (29)
Oiseaux indigènes forestiers: La Bondrée apivore (Pernis apivorus) Oiseaux indigènes forestiers: La Bondrée apivore (Pernis apivorus)

Bien qu'elle ressemble par sa taille et sa forme aux buses, la bondrée a peu de points communs avec ces autres rapaces européens. Elle a en effet la particularité de se nourrir principalement de guêpes, de bourdons et d'abeilles, ainsi que de leurs larves.

21.06.2012
51.051.051.051.051.0 (38)
Oiseaux indigènes forestiers: La Gélinotte des bois (Bonasa bonasia) Oiseaux indigènes forestiers: La Gélinotte des bois (Bonasa bonasia)

La gélinotte est l'un des plus discrets habitants de nos bois. Elle se tient souvent au sol et se cache adroitement.

21.06.2012
43.3343.3343.3343.3343.33 (43)
Oiseaux indigènes forestiers: Le Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos) Oiseaux indigènes forestiers: Le Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos)

Les rossignols vivent cachés et ne se remarquent en principe que par leur chant. Leurs mélodies élaborées font leur plus bel effet dans le calme du soir, lorsque les mâles rivalisent de virtuosité pour attirer les femelles.

21.06.2012
41.3341.3341.3341.3341.33 (38)
Oiseaux indigènes forestiers: Le Grosbec casse-noyaux (Coccothraustes coccothraustes) Oiseaux indigènes forestiers: Le Grosbec casse-noyaux (Coccothraustes coccothraustes)

Avec son bec massif, le gros-bec développe une force surprenante qui lui permet de casser des noyaux de cerises, de prunelles et de prunes mûres tombées à terre. En hiver, on le rencontre occasionnellement sur les places de nourrissage.

21.06.2012
66.6766.6766.6766.6766.67 (21)
Oiseaux indigènes forestiers: Le geai des chênes (Garrulus glandarius) Oiseaux indigènes forestiers: Le geai des chênes (Garrulus glandarius)

Plus que tous les autres corvidés, le geai des chênes est un oiseau forestier. Pendant la période de reproduction, il affectionne les forêts claires avec un sous-bois dense. En automne, cet omnivore enterre des provisions de glands qui lui permettront de passer l'hiver.

24.04.2012
58.3358.3358.3358.3358.33 (48)
Oiseaux indigènes forestiers: Le loriot d'Europe (Oriolus oriolus) Oiseaux indigènes forestiers: Le loriot d'Europe (Oriolus oriolus)

Avec son plumage éclatant, le loriot mâle pourrait passer pour un oiseau tropical. Il habite les forêts feuillues ou résineuses claires, en particulier les lisières de forêts alluviales ou inondées. Ce migrateur au long cours arrive sous nos latitudes en mai.

24.04.2012
47.6747.6747.6747.6747.67 (28)
Oiseaux indigènes forestiers: La chevêchette d'Europe (Glaucidium passerinum) Oiseaux indigènes forestiers: La chevêchette d'Europe (Glaucidium passerinum)

A peine plus grosse qu'un passereau, la chevêchette est la plus petite chouette d'Europe. Malgré ses modestes dimensions, elle chasse des oiseaux et des mammifères de petite taille.

24.04.2012
60.060.060.060.060.0 (46)
Oiseaux indigènes forestiers: Le Pouillot siffleur (Phylloscopus sibilatrix) Oiseaux indigènes forestiers: Le Pouillot siffleur (Phylloscopus sibilatrix)

Le chant caractéristique du pouillot siffleur et son vol nuptial animent nos hêtraies de fin avril à début août. Ses populations les plus denses se rencontrent dans les forêts plutôt sombres et humides, avec peu ou pas de sous-bois.

24.04.2012
54.3354.3354.3354.3354.33 (38)
Oiseaux indigènes forestiers: La bécasse des bois (Scolopax rusticola) Oiseaux indigènes forestiers: La bécasse des bois (Scolopax rusticola)

Grâce à son plumage couleur "feuilles mortes", la bécasse des bois est idéalement adaptée à la vie en sous-bois. Elle affectionne les forêts claires, plutôt humides et épargnées par les dérangements.

24.04.2012
48.6748.6748.6748.6748.67 (41)
Oiseaux indigènes forestiers: Le pic tridactyle (Picoides tridactylus) Oiseaux indigènes forestiers: Le pic tridactyle (Picoides tridactylus)

Comme son nom le laisse supposer, le Pic tridactyle n’a effectivement que trois doigts: deux sont dirigés vers l’avant, le troisième vers l’arrière. Comme la presque totalité des oiseaux, tous les autres pics ont quatre doigts. Il peut être aperçu dans des forêts de conifères étendues à une altitude dépassant 1200 m.

30.11.2009
67.6767.6767.6767.6767.67 (38)
Oiseaux indigènes forestiers: Le pic noir (Dryocopus martius) Oiseaux indigènes forestiers: Le pic noir (Dryocopus martius)

Atteignant la taille d’une corneille, le Pic noir est le plus grand pic d’Europe. Alors que la mâle arbore une longue calotte rouge, la femelle ne porte qu’une petite tache rouge à la nuque. Toujours prêt à chanter, le Pic noir dispose de toute une gamme d’émissions sonores, qui s’entendent souvent de loin.

06.07.2009
76.3376.3376.3376.3376.33 (24)
Oiseaux indigènes forestiers: Le pic épeiche (Dendrocopos major) Oiseaux indigènes forestiers: Le pic épeiche (Dendrocopos major)

De tous les Pics, l'Epeiche est le plus abondant en Suisse. Il se nourrit principalement de larves de scolytes et de longicornes. Au printemps, quand la sève monte avec abondance, il lui arrive d'aligner de petits trous en spirale dans l'écorce d'un arbre pour absorber les gouttes qui suintent. Le tambourinage est commun aux deux sexes et a le sens territorial d'un chant.

04.06.2009
66.6766.6766.6766.6766.67 (15)